Centre de formation et écoles (BTS au MBA) : comment assurez-vous la meilleure carrière à vos anciens élèves et futurs ?


Monde des études et monde des entreprises, le temps change mais les mondes se rapprochent. La crise économique semble durablement s'installer dans le monde des entreprises alors que le baccalauréat se démocratise en France, selon certains angles de vue.

 

De plus en plus d'étudiants ont des parents prêts à tout pour financer les meilleures études possibles. De plus en plus d'écoles recrutent professionnellement des étudiants et doivent prouver leur placement efficace par de bons recrutements, à la sortie des études. Les écoles reçoivent des étudiants adultes qui sont "victimes ou non" de la crise durable, surtout en recherche d'une solution réaliste pour leur carrière et les entreprises recrutent, moins facilement ou plus longuement de nos jours.

 

Existe-t-il un décalage grandissant entre l'offre et la demande ? Il est difficile de répondre, mais l'offre est l'emploi salarié, la demande sont les études supérieures si possible et validées ! Des statistiques tendent à prouver qu'il y a moins d'offres pour plus de demandes : serait-ce lié à la démocratision de l'accès au baccalauréat ? Chères écoles et centres de formation continue, comment assurez la meilleure carrière à vos étudiants et anciens ? Vous connaissez les outils :

 

- association, annuaire + site internet tenus à jour si possible, projets d'associations étudiantes,

- conseil en carrière/recrutement, collecte et diffusion d'offres -emploi, stage, projet, etc-

- cours/entraînement au recrutement et à la recherche de stage

- lettres de recommandation de la part de partenaires ou d'autres anciens élèves

- culture du réseautage : pour le recrutement, conférence à l'école, projet étudiant/salarié, etc

- JPO, salons, mise en situation d'entretiens d'embauche

- Aide au financement des projets de carrière nouvelle par les OPACIF et les OPACIF/OPCA-CIF

 

Il en existe d'autres et sont tous importants de nos jours. Les entreprises ne sont pas toujours pressées dans leurs recrutements alors que les écoles apprécient présenter de bonnes statistiques. Elles préfèrent un(e) étudiant(e) placé(e) dès la fin de son stage ou au bout de trois mois maximum après la fin des études, jusqu'à six mois ce serait acceptable ? Vous connaissez les acteurs :

 

- des professeurs, compétents en recrutement/employabilité/carrière ?

- des anciens élèves, actifs et réseautant largement ?

- des étudiants "pro-actifs", intelligent en recrutement/employabilité ?

- des partenaires en recrutement/employabilité, mais en financement privé ?

- des équipes de terrain du recrutement, voire du financement ?

- vous cher lecteur ?

 

Il en existe d'autres et la société AMVi propose des clés : financement, recrutement/placement, référencement, conseil en gestion de carrière, stratégie. Nous aidons nos clients à :

 

- comprendre pour mieux maîtriser les financements des OPACIF, OPCA

- augmenter le taux de placement d'étudiants/anciens en emploi ou le "maintenir en cas de crise"

- augmenter la puissance de réseautage, mettre à jour un annuaire, des coordonnées

- conseiller et participer à l'expertise des recruteurs d'étudiants, des jurys de décisions

 

L'école d'ingénieur aéronautique IPSA m'a reçu en qualité de "responsable" de son association d'anciens élèves, conseiller et professeur ponctuel en recrutement/carrière. La partie carrière et emploi du dossier d'habilitation par la CTI fut importante pour son acceptation par cette commission. Des outils pratiques furent créés -Cv optimisé et Pack Emploi- pour parfaire cette partie du dossier avec les meilleurs statistiques possibles. Notre objectif fut de rendre le plus grand nombre de futurs ingénieurs, parfaitement aptes à se vendre pour les meilleures opportunités de carrière.

 

Depuis 2011, l'IPSA est habilité par la CTI à délivrer désormais le titre d'ingénieur diplômé. Enfin, les financeurs de la formation continue "adulte" -Fongecif, Opacif, OPCA- doivent eux aussi présenter leurs résultats annuels, au FPSPP afin qu'il renouvèle leur agrément pour la collecte du CIF. Ce qui veut dire qu'ils sont de plus en plus attentifs aux efforts des écoles donc à leurs "taux de placement acceptables", directement lié au taux de reconversion réussie des financeurs du CIF.

 

Bonne carrière à toutes et à tous !

 

Logo6

Experts de la prise en charge de formations
+ Tests et évaluation de compétences
+ Reconversion/placement
= Visez le meilleur de vos carrières
 
Adoptez l'éco-attitude : n'imprimez ce site évolutif que si c'est vraiment nécessaire.

Écrire commentaire

Commentaires : 0